26 janvier 2010

Deux Mille Dix

"Mes doigts sont comme une petite famille attachée à mon corps."

    Je suis toujours près de la Seine, du métro, du bruit. Mais j'ai fait quelques pas vers autre chose aussi, vers des études pleines de découvertes, vers de nouvelles résolutions, vers de nouveaux horizons et de nouveaux imaginaires.

"La langue des signes c'est comme parler avec des dessins en trois dimensions."

    Plus le temps passe, et plus les petites expériences, les fragments de phrases comme ça, se multiplient. Dans ma tête, dans les paroles des autres, une multitude de petits riens qui construisent jour après jour les contours d'un état d'esprit, d'un futur travail.

    A première vue, ça peut sembler bizarre, mais le corps et l'esprit, on les retrouve partout, dans tous les moments de la vie. Et ce qui fait la magie de ces études c'est que, si un jour tout disparaît, on aura toujours un corps et une âme pour exister. Du coup la psychomotricité, transversale et intemporelle, est perpétuelle.

C'est beau. Et terriblement sympathique.

(sauf les partiels là, et le contrôle d'anatomie aussi, ...)

Constellation_echelle

Et j'ai parsemé d'étoiles les murs de ma cabane ...

Posté par sofiiie à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Deux Mille Dix

Nouveau commentaire